Festival de Télévision de Monte Carlo

57eme Festival de Télévision de Monte-Carlo: une édition haute en couleur !

Chaque été, un vent de glamour et de paillettes souffle sur le Grimaldi Forum, à l’occasion du Festival de télévision de Monte-Carlo (FTV). Du 16 au 20 juin dernier, l’univers du petit écran avait les yeux rivés sur la Principauté.

Cette 57e édition du Festival de télévision de Monte-Carlo a démarré sur les chapeaux de roues, avec un défilé des plus glamours sur le tapis rouge, qui aura vu acteurs et actrices du monde entier s’adonner à quelques autographes et selfies.
Cette édition officiellement ouverte par S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, Président d’honneur du festival, le moment tant attendu est arrivé : la projection en avant-première mondiale du premier épisode de la série Absentia, le nouveau programme de Sony Pictures Television Networks. Pour l’occasion, les acteurs principaux Stana Katic et Patrick Heusinger étaient présents, avec le cast et les producteurs.
En tout et pour tout, plus de vingt événements publics, séances de dédicaces ou d’interviews ont émaillé cette édition.
« Cette ouverture au public est devenue, au fil des années, une des particularités du festival », commente Laurent Puons, vice-Président délégué du Festival.
Point d’orgue de cette 57e édition, l’attribution à Helen Mirren de la fameuse Nymphe de Cristal. Couronnée aux Oscars, aux Emmys et aux Tonys, l’actrice de 71 ans a notamment incarné durant sept saisons l’inspecteur principal Jane Tennison dans la série Suspect numéro 1.
Les Nymphes d’Or ont, quant à elles, récompensé diverses catégories, allant des films de télévision aux documentaires, en passant par les miniséries et les séries TV dramatiques et comédies. Un rendez-vous annuel qui gagne en ampleur et
en renommée à chaque édition.

Portrait

Laurent Puons, Vice-Président Délégué de Monaco Mediax, organisateur du Festival.

laurent-puons-festival-television-monaco

 

Si Cannes attire chaque année les célébrités du monde entier durant son Festival du Film, à Monaco, c’est le petit écran qui est mis à l’honneur depuis 1961 avec le Festival de Télévision de Monte Carlo. « La télévision est devenue un art à part entière encore plus puissant que le cinéma : aujourd’hui on peut y accéder tout le temps et partout grâce aux tablettes et aux mobiles, mais en plus elle garde cette capacité unique d’être incorporée à la vie privée des gens, chez eux,
elle fait partie intégrante de la famille », explique Laurent Puons, Vice-Président Délégué de Monaco Mediax, organisateur du Festival. Pendant près d’un demi-siècle, le Festival s’est consacré à l’aspect culturel du média. Longtemps réservé aux professionnels par le biais d’un marché, il s’est ensuite, peu à peu, orienté vers une ouverture au public au début des années 2000. Depuis 2012, sous l’impulsion de Laurent Puons, cet événement a pris une tout autre dimension : « Mon rôle est d’ouvrir encore davantage le Festival et d’accroître sa notoriété et son positionnement international. Je travaille au développement de la programmation, la compétition a été revue et j’insiste chaque année sur la qualité d’un jury de renom pour décerner les Nymphes d’Or. » Le Président du Festival s’est lancé un challenge : « Monte-Carlo doit devenir pour la télévision ce que Cannes est au cinéma. »
En se tournant vers le sponsoring et la communication, Laurent Puons est devenu producteur de soirées de prestige et de cocktails luxueux, et il a donné à la manifestation tous les atouts d’un événement incontournable. Ainsi, aujourd’hui, les Majors américains, les stars des séries aux meilleures audiences, et les célébrités se retrouvent en juin à Monte-Carlo , tous conscients de l’aura du Festival sur la scène mondiale. En 2015, le Festival de Télévision a fêté ses 55 ans avec le soutien fidèle de son Président d’honneur, le Prince Albert II de Monaco.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

