Chateau Roubine

C’est un parcours tout sauf classique qui a amené Valérie Rousselle à prendre en charge le domaine viticole de Château Roubine. Cette tropézienne d’origine est en effet passée par l’Ecole Hôtelière de Lausanne, avant d’amorcer une brillante carrière au sein du Groupe Barrière à Deauville. En 1994 tombée sous le charme du Château Roubine l’un des 23 crus classés Cotes de Provence, elle se consacre à la gestion du domaine. Ses priorités ? Installer des équipements de pointe et s’entourer de techniciens de talents. C’est désormais chose faite. Depuis 2008, forte du certificat d’oenologie et de viticulture, Valérie Rousselle est également, vice-présidente du Wine and Business Club de Marseille, et à l’origine des Eléonores de Provence, association regroupant des femmes chefs d’entreprise qui défendent l’art de vivre en Provence. Depuis, les titres de gloire se multiplient puisque en 2014, l’institution « Excellence Française » a distingué Valérie Rousselle et le Château Roubine dans la catégorie « Rosé de Provence ». Le domaine a aussi reçu 4 médailles d’or au concours général agricole dans la catégorie vins de Provence. Good Job !

Portrait

Valérie Rousselle, propriétaire de Château Roubine.

 

Herve FABRE

 

« Ses priorités ? Installer des équipements de pointe et s’entourer de techniciens de talents »

C’est un parcours tout sauf classique qui a amené Valérie Rousselle à prendre en charge le domaine viticole de Château Roubine. Cette tropézienne d’origine est en effet passée par l’Ecole Hôtelière de Lausanne, avant d’amorcer une brillante carrière au sein du Groupe Barrière à Deauville. En 1994 tombée sous le charme du Château Roubine l’un des 23 crus classés Cotes de Provence, elle se consacre à la gestion du domaine. Ses priorités ? Installer des équipements de pointe et s’entourer de techniciens de talents.

C’est désormais chose faite. Depuis 2008, forte du certificat d’œnologie et de viticulture, Valérie Rousselle est également, vice-présidente du Wine and Business Club de Marseille, et à l’origine des Eléonores de Provence, association regroupant des femmes chefs d’entreprise qui défendent l’art de vivre en Provence. Depuis, les titres de gloire se multiplient puisque en 2014, l’institution « Excellence Française » a distingué Valérie Rousselle et le Château Roubine dans la catégorie « Rosé de Provence ».

Le domaine a aussi reçu 4 médailles d’or au concours général agricole dans la catégorie vins de Provence.

Good Job !

